Phoques : jeunes pas si isolés

La période de reproduction des phoques veaux-marins est marquée par un grand nombre de signalements de jeunes, observés sur la côte picarde principalement. Beaucoup de gens pensent qu'il s'agit de phoques en détresse nécessitant une capture et des soins. Mais ce n'est pas toujours le cas ! La plupart du temps, un jeune phoque retrouvé seul en haut de plage est dans une situation de repos et d'attente du retour de sa mère.

Dans ce cas, c'est le comportement des personnes présentes sur la plage qui détermine ses chances de survie. Tout attroupement autour d'un phoque échoué ne peut lui être que préjudiciable. En cas de découverte d'un jeune phoque, le mieux est de s'éloigner et de maintenir la plus grande zone de tranquillité possible autour de l'animal. Cela doit permettre à sa mère de revenir pour le récupérer et le nourrir.


Chaque année, le Parc naturel marin s’associe à l’association Picardie Nature, l’Observatoire PELAGIS, la Réserve naturelle nationale de la Baie de Somme, le GDEAM 62, l’Association de Découverte Nature, la CMNF et France Nature Environnement Hauts-de-France, dans le cadre du Réseau National Echouages pour communiquer auprès du grand public sur la problématique des jeunes phoques isolés sur les plages.

Personnes venues regarder un groupe de phoques gris (Halichoerus grypus) et de phoques veau-marin (Phoca vitulina)

Personnes venus regarder un groupe de phoques gris (Halichoerus grypus) et de phoques veau-marin (Phoca vitulina)

Benjamin Guichard / Office français de la biodiversité

Personnes venus regarder un groupe de phoques gris (Halichoerus grypus) et de phoques veau-marin (Phoca vitulina)

Benjamin Guichard / Office français de la biodiversité

Affiche "un jeune phoque sur la plage, c'est normal !"

Affiche "un jeune phoque sur la plage, c'est normal !"

Partenaires mentionnés sur l'affiche

Affiche "un jeune phoque sur la plage, c'est normal !"

Partenaires mentionnés sur l'affiche

Si vous observez un mammifère marin échoué

Signalez votre découverte à l'Observatoire PELAGIS au 05 46 44 99 10

Pour savoir si un phoque est réellement abandonné et en détresse, une phase d’observations quotidiennes de sa situation et de son état est mise en place. Mais pour cela, il faut connaître la localisation des phoques.

PELAGIS est l'organisme qui coordonne le Réseau National Echouage (RNE). Il est possible de le joindre 7J/7.